Les tomates à l’envers

Les tomates qui poussent  la tête à l’envers, vous connaissez ? Oui, c’est vrai, l’année 2016 n’aura pas été terrible au niveau de … plein de choses : pas d’hiver, pas de printemps, pas de soleil, un coup de chaud quand il faut pas, …  bref.

Bref, mes tomates, cette année, zéro. Eh bien, M. Bénard, lui il a peut être trouvé la solution : quand le temps est détraqué, il met ses tomates à l’envers !

Si, si, il les plante à l’envers, et elles poussent!  apparemment ça marche mieux pour les tomates cerises, allez savoir pourquoi, sûrement parce que les tiges sont moins lourdes.

Toujours est il que les trois pots que vous voyez sur la photo, là, ci-dessous, ont donné plus de fruits que mes pieds de tomates réunis.

DSC_3100

DSC_3101

et les oeillets d’Inde se portent très bien là-haut.

Aux jardins Abbé Lemire (il en reviendrait pas l’abbé Lemire) de Colombes, certains plantent des haricots qui poussent bien haut le long de ficelles, et d’autres qui plantent des tomates la tête en bas.

si vous cliquez sur le lien vous lirez un article publié sur internet par quelqu’un qui en a écrit quinze pages… 

J’aurais peut être dû le lire avant  : dans ma parcelle, cette année, ce qui a donné cette année ce sont les cucurbitacées : c’était l’année des patissons…et des courges ! celle-ci doit dépasser les 7 kgs.. pas mal hein ?

DSC_3084

Faut savoir se contenter de ce qu’on a  ! mais vivement la semaine prochaine, je replante un peu le jardin qui a l’air déplumé (comme dit Yves, un  peu « sauvage »). La bonne pluie d’aujourd’hui redonnera un coup de pep’s à l’ensemble !

DSC_3098

DSC_3078

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *