Tous les articles par Hubert Bocquelet

Ce weekend, venez découvrir les jardins parisiens

Ce weekend, venez découvrir les jardins parisiens, un site de jardins familiaux situé dans le 13ème arrondissement de Paris ! Une visite y est organisée samedi 18 mars, à l’occasion des 48h de l’agriculture urbaine.

 

Au programme du  18 mars :

15h : Présentation de la fédération et des jardins familiaux, visite du site et explication de son fonctionnement

15h45 : goûter convivial pour fêter la fin des travaux de restauration des clôtures

A partir de 16h : atelier de fabrication de bombes à graines

 RDV au 23 RUE RUBENS 75013 PARIS

Entre la rue Rubens et la rue Watteau, au cœur des immeubles.

Les tomates à l’envers

Les tomates qui poussent  la tête à l’envers, vous connaissez ? Oui, c’est vrai, l’année 2016 n’aura pas été terrible au niveau de … plein de choses : pas d’hiver, pas de printemps, pas de soleil, un coup de chaud quand il faut pas, …  bref.

Bref, mes tomates, cette année, zéro. Eh bien, M. Bénard, lui il a peut être trouvé la solution : quand le temps est détraqué, il met ses tomates à l’envers !

Si, si, il les plante à l’envers, et elles poussent!  apparemment ça marche mieux pour les tomates cerises, allez savoir pourquoi, sûrement parce que les tiges sont moins lourdes.

Toujours est il que les trois pots que vous voyez sur la photo, là, ci-dessous, ont donné plus de fruits que mes pieds de tomates réunis.

DSC_3100

DSC_3101

et les oeillets d’Inde se portent très bien là-haut.

Aux jardins Abbé Lemire (il en reviendrait pas l’abbé Lemire) de Colombes, certains plantent des haricots qui poussent bien haut le long de ficelles, et d’autres qui plantent des tomates la tête en bas.

si vous cliquez sur le lien vous lirez un article publié sur internet par quelqu’un qui en a écrit quinze pages… 

J’aurais peut être dû le lire avant  : dans ma parcelle, cette année, ce qui a donné cette année ce sont les cucurbitacées : c’était l’année des patissons…et des courges ! celle-ci doit dépasser les 7 kgs.. pas mal hein ?

DSC_3084

Faut savoir se contenter de ce qu’on a  ! mais vivement la semaine prochaine, je replante un peu le jardin qui a l’air déplumé (comme dit Yves, un  peu « sauvage »). La bonne pluie d’aujourd’hui redonnera un coup de pep’s à l’ensemble !

DSC_3098

DSC_3078

 

Récolte au retour de vacances pour certains

Retour de vacances, déjà, c’est le moment de faire une bonne récolte.. ou de rentrer le panier vide à la maison !

fleur de cardon
fleur de cardon

Alors, là tout le monde n’est pas d’accord, mais la fleur de cardon (là sur la photo  c’est trop tard elle a déjà fleuri) se mange t’elle aussi ? oui, et ça un goût proche de la pomme de terre.  C’est Mme Hisako qui dit ça.

Les artichauts on les a mangés début juillet, il n’y en a plus. les topinambours qui envahissent tout un coté du jardin ne sont pas encore mûrs.. il reste donc les cardons, je vais bientôt commencer à les blanchir.  ce sera pour la fin de l’été ou  l’automne.

Et les pommes de terre, les vraies,elles sont où? J’avais planté des Bleues de Flandres ou Bleues d’Artois (c’est ma région et je n’en ai jamais vu là haut), des jolies allongées à la peau un peu rose dont je n’ai plus le nom : des Rosabelle? (faudra améliorer çà) et des Charlotte de l’an dernier. Plus celles du  jardinier placé entre Doriane et  Evelyne/José/Gloria, vous voyez, à droite en tournant dans l’allée.

L’an dernier, presque 40 kilos à partir de 500 g de plants. 2016, 10 kilos à tout casser pour 4 X 500 g de plants. Ca se passe de commentaires.

DSC_2851

DSC_2865Pas brillant  ! En deux semaines seulement, les cornichons sont devenus des très gros concombres. .. pas trop plein d’eau. trois mini courgettes violettes, et une courge spaghetti. Les tomates, un désastre.

Seul  satisfaction : les pâtissons, blanc ou jaune, poussent très bien.

DSC_2853

Ahmed nous dira plus tard si l’a trouvé bon.. en tout cas il a des premières figues délicieuses … l’arbre est haut, les oiseaux se régalent.

DSC_2856

Et il a de très beaux   haricots coco rouges..

DSC_2854

 

C’est quand même un peu l’été.. et Doriane arrose. C’est lourd ces arrosoirs à la fin de la journée ! Le paillage n’a pas complètement suffi, il faut arroser un peu.

DSC_2859

On a comparé notre récolte avec Teresa : elle m’a donné des petites tomates …  et elle a pu faire un bouquet pour la maison !

DSC_2852

Pour finir, un  petit tour dans le jardin de notre ami Simao; il n’était pas là mais admirez son couloir de haricots blancs, rouge et roses grimpants :

DSC_2860

Très joli, non?

Sur ce blog  tout ne finit pas par des chansons, mais parfois par un repas : voilà ce que j’ai fait avec les produits du jardin hier soir :

DSC_2861DSC_2863

la purée violette ? les patates bleues qui ont déteint à la cuisson !

Hubert

 

Travaux collectifs – Le BRF dans tout ses états

Oui merci d’avoir donné un coup de main à Yves ce matin pour faire baisser le tas de bois qui s’amoncelle dans le « jardin commun ».  L’idée, c’est que le plus possible de jardiniers donnent un peu de leur temps pour les parties communes du site : 49 jardins, reliés par des allées à entretenir un minimum.

Alors, les travaux collectifs, ça continue, pour ceux qui ne connaissent pas le chemin, c’est juste à gauche après l’entrée du site : il reste encore du bois à broyer. Le tas a bien baissé, encore quelques volontaires, et on y sera.  Quand ce sera fini, ce sera du BRF local à la disposition de ceux qui en veulent.

DSC_1823

Le tout sous la pluie  :

DSC_1804

Mais pour que ça prenne moins de temps à l’avenir, merci de ne plus jeter n’importe quoi  ;

DSC_1783Les planches avec des clous, ça ne passera jamais dans la débroussailleuse.  Et pour un jardin commun, on peut faire mieux.

DSC_1784

Le jardin commun n’est pas fait pour ça, on va essayer tous ensemble de le rendre plus sympathique !

Cette année, pas de cerises, le peu qui restait et qui n’avait pas déjà pourri sur l’arbre, les oiseaux s’en sont chargés cette semaine, la razzia n’a même pas duré deux heures.

DSC_1788

Allez pour finir, la visite d’un beau jardin de notre site Abbé Lemire à Colombes, (j’admire la pelouse,mais pas seulement), celui de M. Bénard évidemment. J’en prends de la graine  !

DSC_1821

L’épouvantail est original, et ça marche !

DSC_1822

Merci aussi à José (dit « le grand », parce qu’ils sont plusieurs) pour le plot en ciment qui fait tenir la porte d’entrée :

DSC_1789

Le gingembre japonais d’Evelyne

Que d’eau, que d’eau  ! Nous avons eu de la chance, malgré toute cette pluie, la Seine n’a pas vraiment débordé sur sa boucle Nord de Paris (c’est le nom de notre sous région, donné dans le futur Grand Paris ..)

DSC_1746
exemple typique de pompe à eau manuelle de nos jardins… ça muscle ! avec la casserole pour amorcer quand ça ne remonte pas tout de suite..

Mais si les jardins ont absorbé toute la pluie des derniers jours, qu’est ce qui pousse et qu’est ce qui a souffert ?

D’abord les cerisiers du  jardin commun : cerises moins nombreuses cette année, pour beaucoup déjà pourries sur l’arbre, et celles qui ont de belles couleurs.. n’ont pas de goût : trop d’eau !

Les fraises de mon jardin, pareil, il faut se dépêcher de les manger avant les limaces… mais elles sont pleines d’eau !

Le maïs : lui il est sorti, pas les haricots verts qui devaient faire une association du tonnerre..

Les curcurbitacées… font des micro fruits !   Les courgettes in-ra-ta-bles (dixit le marchand, pas de pub pour lui) que j’ai plantées.. n’ont jamais montré le bout d’une feuille, je les ai remplacées par des plants des serres de Maubuisson : à suivre !

Les tomates.. sont arrêtées ! Deux malheureuses fleurs et c’est à peu près tout.

Le tournesol.. forcément il ne sait pas vers quel côté il doit se tourner, c’est pour ça qu’il ne sort pas de terre ?

Les salades qui ont échappé à la gourmandise des gastéropodes sont d’un beau vert…

Et l’invité surprise, c’est le gingembre japonais d’Evelyne, ou myoga :

mms_20160605_220707
le gingembre japonais d’Evelyne, qui s’est caché à l’ombre de la vigne

Trois belles pousses, au pied d’une vigne, un peu à l’ombre (en ce moment de toute façon on a tous un jardin à l’ombre) . Ce gingembre japonais est utilisé pour ses pousses latérales, qui viendront un peu plus tard en saison..  On reconnait son origine asiatique à la série de baguettes de restaurant qui l’entourent…  🙂

C’est normal qu’il pousse bien, on a eu quasiment le temps d’une saison des pluies au Japon.  Là-bas elle vient de commencer officiellement… 2 mois de pluies battantes tous les jours : ici on n’en est pas encore à planter du riz.

Quand même, il y a des fleurs  : le superbe rosier de l’entrée de chez Denis :

DSC_1755
L’entrée du jardin de Denis : la classe !

et ces jolies fleurs en face de chez Juan  : qu’est ce que c’est ?

DSC_1742

Les meilleures amies du jardinier sont arrivées

Elles étaient là depuis un bout de temps mais ce dimanche de Pentecôte, après un petit coup de froid, on les a vues dans les fleurs  :

 

DSC_1318
les coccinelles se plaisent et ont pondu un nombre énorme de larves.. je n’ai pas réussi à les photographier, mais du coup les pucerons qui colonisaient l’absinthe ont servi de garde-manger
DSC_1308
l’ail décoratif attire les butineuses

DSC_1310

en espérant que mes premières pommes qui commencent à gonfler feront un parcours sans faute d’ici à l’automne !

DSC_1315
premières pommes d’un pommier colonnaire ! des futures pommes bien rouges ?

et les filles des coccinelles sont bien au travail :

DSC_1448 DSC_1449 DSC_1456

Travaux d’équipe

En une semaine, après le week end de l’Ascension, tout s’est mis à pousser (enfin, pas tout… : certains de mes semis d’amaranthe tête d’éléphant   par exemple) et c’est la savane ou presque. C’est le moment de quelques travaux d’équipe , pour nettoyer les allées des jardins.

La photo dessous, c’est chez moi, avant le grand nettoyage du week end :

DSC_1302
ça c’est chez moi

Tout est en ordre chez G (je ne lui ai pas demandé la permission de le citer), qui en un peine plus d’un mois a réussi à faire pousser tout ça chez lui et c’est la première année qu’il jardine :

DSC_1303
les magnifiques pois de G et leur forêt de rames

Ses (pas vraiment petits)  pois sont magnifiques !

Ca pousse, donc ça taille un peu partout dans les jardins, et en particulier chez les nouveaux arrivants ! surtout s’ils se retrouvent avec un tas de branchages encombrants. Les grands moyens :  la débroussailleuse  de la fédération est arrivée pour nous tirer d’affaire.

Merci aux volontaires pour aider à nettoyer tout ça ! Les travaux d’équipe, c’est plus marrant quand on est plus nombreux. Et c’est gratuit  !

Yves a laissé des feuilles pour vous inscrire, jardiniers et jardinières, we want you !

Dès 9 heures cela avait commencé avec l’équipe du matin (Yves,Mesianne,Mourad,Dominique et Denis) . Deux heures et voila le travail …

broyage

 

Faites donc comme Dominique et Mélanie, un peu de branches de tous un tas de choses, du laurier notamment mais pas de sarments de vigne (ils les réservent pour le barbecue, et surtout la débroussailleuse ne sait pas s’en débrouiller )

DSC_1325
travaux d’équipe – débroussaillage
DSC_1326
on y va doucement, la machine est délicate..
DSC_1327
travail d’équipe on vous dit ! à la fin le tas était plus petit, mais devant la machine !

 

Ah j’oubliais, si vous voulez vous inscrire, deux possibilités : à l’entrée, près du jardin de Juan,  ou ici, au croisement des deux plus grandes allées du jardin, avec la boite à idées juste en dessous :

DSC_1341
le panneau,la boite à idées, le vélo d’une jardinière (de légumes !)

ma voisine D reconnaitra son vélo, super équipé pour les récoltes à venir !

et on finit par les présentations,  avec le jardin super bien tenu, et au cordeau (le contraire du mien où rien  n’est droit) d’E, qui apporte toujours sa bonne humeur au jardins de Colombes !

DSC_1342
vous avez vu comment cette bordure est « nickel » ?

DSC_1343

Hubert

Première pâquerette !

…Et première bourrache, toute petite mais courageuse, elle a déjà fait quelques fleurs bleues  (goûtez-les elles ont un goût de concombre, ça fait joli en salade).  la consoude se DSC_0701prépare elle aussi. Et j’ai débuté un purin d’orties pour booster tout le monde !

Après une semaine de pluies, le jardin a pris des couleurs, tout pousse,  mes fèves semées très en retard vont essayer de rattraper les voisines qui ont beaucoup d’avance !

DSC_0698

Les coccinelles sont déjà là, (des jaunes avec beaucoup de points noirs sur l’angélique) et les abeilles sauvages aussi ; mais j’ai oublié où est mon troisième carré de pommes de terre.. je vais devoir attendre que ça sorte de terre !

Et sur cette dernière photo, la plantation du myoga d’Evelyne et de son amie japonaise. Le myoga c’est un rhizome (même famille que le gingembre) et on récupère les jeunes pousses qui ressemblent à ça :

DSC_0679

290px-Mioga

Hubert (jardinier à Colombes Abbé Lemire depuis un an)