Les tomates à l’envers

Les tomates qui poussent  la tête à l’envers, vous connaissez ? Oui, c’est vrai, l’année 2016 n’aura pas été terrible au niveau de … plein de choses : pas d’hiver, pas de printemps, pas de soleil, un coup de chaud quand il faut pas, …  bref.

Bref, mes tomates, cette année, zéro. Eh bien, M. Bénard, lui il a peut être trouvé la solution : quand le temps est détraqué, il met ses tomates à l’envers !

Si, si, il les plante à l’envers, et elles poussent!  apparemment ça marche mieux pour les tomates cerises, allez savoir pourquoi, sûrement parce que les tiges sont moins lourdes.

Toujours est il que les trois pots que vous voyez sur la photo, là, ci-dessous, ont donné plus de fruits que mes pieds de tomates réunis.

DSC_3100

DSC_3101

et les oeillets d’Inde se portent très bien là-haut.

Aux jardins Abbé Lemire (il en reviendrait pas l’abbé Lemire) de Colombes, certains plantent des haricots qui poussent bien haut le long de ficelles, et d’autres qui plantent des tomates la tête en bas.

si vous cliquez sur le lien vous lirez un article publié sur internet par quelqu’un qui en a écrit quinze pages… 

J’aurais peut être dû le lire avant  : dans ma parcelle, cette année, ce qui a donné cette année ce sont les cucurbitacées : c’était l’année des patissons…et des courges ! celle-ci doit dépasser les 7 kgs.. pas mal hein ?

DSC_3084

Faut savoir se contenter de ce qu’on a  ! mais vivement la semaine prochaine, je replante un peu le jardin qui a l’air déplumé (comme dit Yves, un  peu « sauvage »). La bonne pluie d’aujourd’hui redonnera un coup de pep’s à l’ensemble !

DSC_3098

DSC_3078

 

Récolte au retour de vacances pour certains

Retour de vacances, déjà, c’est le moment de faire une bonne récolte.. ou de rentrer le panier vide à la maison !

fleur de cardon
fleur de cardon

Alors, là tout le monde n’est pas d’accord, mais la fleur de cardon (là sur la photo  c’est trop tard elle a déjà fleuri) se mange t’elle aussi ? oui, et ça un goût proche de la pomme de terre.  C’est Mme Hisako qui dit ça.

Les artichauts on les a mangés début juillet, il n’y en a plus. les topinambours qui envahissent tout un coté du jardin ne sont pas encore mûrs.. il reste donc les cardons, je vais bientôt commencer à les blanchir.  ce sera pour la fin de l’été ou  l’automne.

Et les pommes de terre, les vraies,elles sont où? J’avais planté des Bleues de Flandres ou Bleues d’Artois (c’est ma région et je n’en ai jamais vu là haut), des jolies allongées à la peau un peu rose dont je n’ai plus le nom : des Rosabelle? (faudra améliorer çà) et des Charlotte de l’an dernier. Plus celles du  jardinier placé entre Doriane et  Evelyne/José/Gloria, vous voyez, à droite en tournant dans l’allée.

L’an dernier, presque 40 kilos à partir de 500 g de plants. 2016, 10 kilos à tout casser pour 4 X 500 g de plants. Ca se passe de commentaires.

DSC_2851

DSC_2865Pas brillant  ! En deux semaines seulement, les cornichons sont devenus des très gros concombres. .. pas trop plein d’eau. trois mini courgettes violettes, et une courge spaghetti. Les tomates, un désastre.

Seul  satisfaction : les pâtissons, blanc ou jaune, poussent très bien.

DSC_2853

Ahmed nous dira plus tard si l’a trouvé bon.. en tout cas il a des premières figues délicieuses … l’arbre est haut, les oiseaux se régalent.

DSC_2856

Et il a de très beaux   haricots coco rouges..

DSC_2854

 

C’est quand même un peu l’été.. et Doriane arrose. C’est lourd ces arrosoirs à la fin de la journée ! Le paillage n’a pas complètement suffi, il faut arroser un peu.

DSC_2859

On a comparé notre récolte avec Teresa : elle m’a donné des petites tomates …  et elle a pu faire un bouquet pour la maison !

DSC_2852

Pour finir, un  petit tour dans le jardin de notre ami Simao; il n’était pas là mais admirez son couloir de haricots blancs, rouge et roses grimpants :

DSC_2860

Très joli, non?

Sur ce blog  tout ne finit pas par des chansons, mais parfois par un repas : voilà ce que j’ai fait avec les produits du jardin hier soir :

DSC_2861DSC_2863

la purée violette ? les patates bleues qui ont déteint à la cuisson !

Hubert